Le CBD peut-il être addictif ?

Publié le : 03 décembre 20214 mins de lecture

Le CBD est reconnu pour ses propriétés antidépressives et anxiolytiques. Il agit avec efficacité sur certains récepteurs rattachés à la douleur ou l’anxiété. Il bénéficie régulièrement d’une image positive puisqu’il est apprécié comme un produit naturel, avec les molécules chimiques qui provoquent souvent une méfiance accrue.

Qu’est-ce qu’une matière addictive ?

Dans un premier lieu, avant de rentrer sur le vif du sujet, il faut connaître ce qu’est une addictive et quels en sont les effets. Une substance addictive se ressemble par l’addiction, ce qui en est la majeure conséquence. Cette dernière se caractérise par une pathologie cérébrale identifiée par une dépendance à une substance ou un service. Cette signification est d’un point de vue scientifique et médicinal, mais il faut connaître que différentes substances conduisent à une addiction comme les opiacés, la nicotine, le cannabis et les autres drogues, tandis que d’autres addictions ne sont pas attachées à des substances. Avec celles-ci, vous pouvez retrouver l’addiction aux jeux de hasard et d’argent, qui concerne tous les âges et frappe sans avertir.

L’usage de CBD, rend-il dépendant ?

Le dessin de la plante de cannabis est fréquemment associé aux représentations publiques de la drogue. Pour les gens, le terme drogue peut faire un malaise, étant relié à la notion d’addiction, de toxicomanie ou également de marginalité. Une question se pose très fréquemment parmi les différents usagers de cannabis, l’usage de CBD peut-elle addictif ? D’après l’OMS, le syndrome d’addiction est une totalité de phénomènes comportementaux, physiologiques et cognitifs dans lesquels la consommation d’une substance psychoactive spécifique, sinon d’une catégorie de substances provoquant un désinvestissement évolutif des autres activités. La conception de dépendance psychique ou psychologique fait l’exemple à la prise incontrôlable d’alcool ou de matières psychoactives, alors que l’interdépendance physiologique ou physique touche la tolérance et les symptômes de sevrage.

Le CBD ne rend pas addictif

Le CBD n’entraînant pas d’effet sur les quantités en dopamine, il ne peut pas rendre addictif. Au contraire, il peut s’avérer surtout utile avec le traitement des addictions. Effectivement, il présenterait une ressource anti-craving, c’est-à-dire qu’il pourrait réduire les symptômes de manque comme hallucinations, nausées et vomissements, hyperthermie, tremblements, subtilité à la lumière, diarrhée et le craving qui a un besoin irrépressible de prendre une substance. Plus facilement, le CBD permettrait de réduire l’envie de consommer des matières addictives tout en limitant toute menace de rechute.

Le CBD est une substance avec des propriétés antidépressives et anxiolytiques. La plupart des gens pensent qu’il est une drogue, donc il est addictif, mais c’est faux. Le cannabidiol n’entraînant pas d’effet de l’addiction, au contraire, il peut être un remède.

Plan du site